Présentation de la vie culturelle

Au conservatoire, on apprend, on se perfectionne, on acquiert la maîtrise d’un instrument, on projette sa voix, on apprend à occuper l’espace, à adopter une posture … mais que seraient ces apprentissages sans une véritable pratique de la scène ?

Le conservatoire Maurice Ravel a choisi de développer une intense vie culturelle au cœur des apprentissages des élèves, pour leur fournir les meilleures opportunités d’exploiter leurs enseignements dans des conditions professionnelles, et de pouvoir se produire en dehors des salles de cours.

Entre concerts, spectacles mixtes et projets thématiques, c’est une véritable politique pour l’établissement, qui vise non seulement à offrir aux élèves des conditions d’épanouissement optimales, mais aussi à permettre aux habitants de profiter de ce qui s’y fait ! Ainsi, le conservatoire investit au fil de chaque saison, différents espaces scéniques, salles de spectacles, théâtres, églises, plein air, mais aussi des espaces totalement improbables…

Domaine technique, scientifique, projets à vocation caritative ou humanitaire, tous les champs d’action sont possibles, et toutes les idées de projets peuvent naitre, tant qu’elles sont au service des apprentissages des élèves et qu’elles offrent aux habitants du territoire l’occasion d’avoir facilement et près de chez eux, accès à des évènements produits par leurs enfants.

Ces événements sont systématiquement conçus en partenariat avec les municipalités du territoire, mais aussi des associations ou structures dont la vocation peut être culturelle, artistique, ou toute autre : des projets à thèmes permettent de croiser différents domaines d’activités avec les disciplines pratiquées au conservatoire, occasionnant ainsi le métissage des genres, la découverte, la surprise, et générant l’envie de revenir ou même pourquoi pas, de débuter une activité artistique…

Développer cette capacité de dialogue avec les acteurs du territoire, créer des liens entre les élèves et rapprocher les pratiquants de disciplines différentes sont des enjeux d’ouverture fondamentaux pour former les artistes et les publics de demain.

En images