Rencontre avec le pianiste Didier Puntos

vendredi 12 janvier 2018 à 18h15 Conservatoire, site de Bayonne
samedi 13 janvier 2018 à 9h Conservatoire, site de Bayonne

Tarifs

Entrée libre et gratuite

En quelques mots

Des élèves profitent d’une journée de travail avec Didier Puntos, pianiste et compositeur.

Au programme

Vendredi 12 janvier de 18h15 à 20h15 (travail arrangement)

18h15 : Stockhausen, Tierkreis, n°1 Aquarius (Verseau)
19h15 : Bartok, Danse populaire roumaine n°4, Danse de Bocsum

Samedi 13 janvier de 9h à 12h (travail répertoire)

9h : Beethoven, Quintette op 29, 1er mouvement, Allegro moderato
10h : Mel Bonis, Suite en trio op 59, n°1 Sérénade et n°2 Pastorale
11h : Beethoven, Trio op 11, 2ème mouvement, Adagio

Samedi 13 janvier de 13h30 à 16h30 (travail arrangement)

13h30 : Prokofiev, Vision fugitive op 22 n°10, Ridicolosamente
14h30 : Stockhausen, Tierkreis, n°7 Leo (Lion)
15h30 : Bartok, Danse populaire roumaine n°2 Danse du châle

 

Didier Puntos

Diplômé de l’École normale de Paris, du Conservatoire national supérieur de musique de Lyon, titulaire du Certificat d’aptitude aux fonctions de professeur de piano et lauréat du premier Concours international de musique de chambre de Martigny (Suisse), Didier Puntos n’a cessé d’approfondir sa pratique pianistique aussi bien dans le domaine du récital, du concerto, de la musique de chambre que dans celui du lied et de la mélodie. Il s’est produit en France, en Europe ainsi qu’au Canada, au Brésil, au Chili, en Argentine, au Maroc, en Éthiopie…

Invité régulièrement par les Solistes de Lyon-Bernard Tétu, il a également collaboré avec le quatuor Debussy, les solistes de l’Orchestre national de Lyon, de l’Orchestre de la Suisse romande… Citons parmi sa discographie, l’intégrale des mélodies d’André Messager avec le baryton Jean-Baptiste Dumora ainsi que les quintettes pour piano et quatuor à vents de Mozart et de Beethoven.

Parallèlement à cette activité de pianiste, Didier Puntos devient, en 1986, chef de chant à l’Atelier lyrique de l’Opéra de Lyon. Il y réalise et interprète une version pour piano quatre mains, flûte et violoncelle de L’Enfant et les sortilèges de Maurice Ravel. Ont alors suivi d’autres adaptations d’ouvrages lyriques. Citons par exemple, La Périchole d’Offenbach et La Chauve-Souris de Johann Strauss, accueillie entre autre par le Théâtre des Champs-Élysées. L’Opéra de Paris a également sollicité Didier Puntos en 2005 puis en 2007 pour réaliser une version piano et quatuor à cordes du Così fan tutte de Mozart. Son catalogue comporte également des œuvres vocales, de musique de chambre ainsi que des pièces pour piano. Il a été entre 2003 et 2008, directeur musical de l’ensemble vocal Passeggiata avec lequel il a parcouru un vaste répertoire allant de Clément Janequin à Olivier Messiaen.