4 saisons, à la croisée des cultures

samedi 25 novembre 2017 à 20h30 Salle Apollo, Boucau Achetez vos billets
dimanche 26 novembre 2017 à 17h00 Salle Maule Baitha, Mauléon Achetez vos billets

Tarifs

Tarifs Boucau Plein : 18€  / Abonné SnSA : 16€ / Tarif Groupe (à partir de 10 personnes) et étudiants : 10€ / Moins de 22 ans et élèves CRR (hors pratiques amateurs) : gratuit / Formule Piccolo : 15€ ou 20€.

Tarifs Mauléon Plein : 15€ / Tarif Groupe (à partir de 10 personnes) et étudiants : 10€ / Moins de 22 ans et élèves CRR (hors pratiques amateurs) : gratuit / Formule Piccolo : 15 ou 20€. Billetterie en prévente au Conservatoire, site de Bayonne, bureau Location d’instruments : mercredis 15 et 22/11 de 15h à 18h, vendredis 17 et 24/11 de 15h à 18h et les samedis 18 et 25/11 de 10h à 12h.

En quelques mots

En partenariat avec Orgue en Baigorri, les villes de Boucau, Mauléon et en coréalisation avec la Scène nationale Sud-Aquitain.

A l’occasion des festivités orchestrées par la Ville de Boucau pour célébrer les 160 ans de la création de la commune, l’Orchestre Régional Bayonne Côte Basque propose un concert original, mettant en avant ses petites formations, auxquelles se joignent des artistes invités, apportant à cet événement des colorations variées, à la croisée des cultures basque et gasconne.

Un concert où les musiques traditionnelles, baroques et contemporaines se côtoient et se réinventent ensemble, nourries de l’écho des montagnes basques.

En première partie, l’ensemble Talde Goxoa interprétera plusieurs œuvres aux sonorités authentiques, sur instruments traditionnels, avec le chanteur et musicien Joan Francés Tisnèr. Un répertoire issu des traditions gasconne et basque, au détour d’une ballade, complainte, chant à danser, fandango…

Puis, nous découvrirons l’œuvre du compositeur italien Antonio Vivaldi revisitée, Lau sasuak (« quatre saisons » en langue basque), d’après un arrangement de Marina Beheretche, avec le quatuor Arranoa (« aigle » en basque) et d’autres musiciens tels que Mixel Etxekopar, Paxkal Indo, Paxkalin Chabagno et Patrick Larralde.

Les sonnets de Vivaldi y rencontrent le bertsu (poème basque) et les instruments à cordes s’associent aux instruments traditionnels (txirula, ttun ttun, cloches, txalaparta, pandero) pour une lecture « locale » de l’œuvre.